La Villa Albertine annonce les 70 projets de résidence retenus pour 2023

Map Residencies 2023
Par Villa Albertine
Ces 70 projets, portés par 80 créateurs, chercheurs et professionnels de la culture, et 90 structures partenaires représentant la scène française dans sa diversité, donneront chacun lieu à une exploration inédite des États-Unis, rendue possible par le cadre d’accompagnement sur mesure de la Villa Albertine.

La Villa Albertine, établissement culturel du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a dévoilé lundi 27 juin les noms des résidents retenus pour effectuer une résidence d’un à trois mois aux États-Unis en 2023. 

Grâce à un réseau de 10 antennes, une équipe de 80 personnes et un dense réseau de partenaires à travers les États-Unis, la Villa Albertine invite ses résidents à sortir des murs de la résidence, pour faire communauté avec les Américains rencontrés. Elle fait ainsi le pari de contribuer à changer le regard des Américains sur le paysage culturel français et de créer les conditions d’un dialogue nouveau sur les grands enjeux contemporains.

Parmi les 70 résidences annoncées pour 2023, 40 seront ancrées dans une ville (une vingtaine de villes seront ainsi visitées), 20 seront itinérantes (allant jusqu’à l’Alaska et Hawaï), tandis que 10 participeront à un même projet autour de la danse, dans la lignée du projet « Ten in America » de la saison inaugurale (10 cinéastes en résidence dans 10 villes pour réaliser 10 courtmétrages qui formeront une série documentaire sur l’Amérique contemporaine).

« Pour son premier appel, la Villa Albertine voulait s’adresser à la plus grande diversité de profils, autant que de structures partenaires, pour leur offrir un cadre de recherche et d’exploration qu’ils ne pourraient trouver autrement » explique Philippe Etienne, Ambassadeur de France aux États-Unis et Chairman de la Villa Albertine. « Plus de 700 candidats ont répondu à l’appel, avec des projets créatifs confirmant combien, dans un monde en crise, les artistes n’ont pas seulement besoin d’être soutenus, ils peuvent et doivent nous guider dans notre compréhension des grands enjeux contemporains. » 

L’appel à candidatures (octobre 2021 – janvier 2022) était ouvert à tout créateur, chercheur ou professionnel de la culture, sans critère de nationalité. Un jury franco-américain a piloté un processus de sélection associant également une trentaine d’experts français indépendants et dix jurys locaux, qui ont réuni plus de 40 professionnels américains dans les antennes de la Villa. Ce jury, présidé par Gaëtan Bruel, Directeur de la Villa Albertine, était composé de Nonny De la Peña, Fondatrice et Présidente d’Emblematic Group et du programme Nouveaux médias d’Arizona University ; Gina Duncan, Présidente de la Brooklyn Academy of Music ; Dawn Hudson, Directrice générale de l’Académie des Oscars ; Laurent Le Bon, Président du Centre Pompidou ; Glenn D. Lowry, Directeur du MoMA ; et Marie-Cécile Zinsou, Présidente de la Fondation Zinsou et Présidente du Conseil d’administration de la Villa Médicis.

Le rapport du jury est disponible via le lien ci-dessous : 

La sélection finale accueille 57% de femmes et 43% d’hommes. Avec des résidents âgés de 24 ans à 58 ans, elle réunit une majorité de profils émergents, dont plusieurs jeunes diplômés, mais aussi des profils en milieu de carrière, et quelques-uns plus établis. A chaque fois, c’est la qualité du projet proposé et sa pertinence au regard du territoire visé, qui ont retenu l’attention du jury.

La spécificité de la Villa Albertine tient aussi à l’obligation, 
pour les candidats, de s’associer avec une structure française pour présenter leur projet. Sans engagement financier ou organisationnel, ce partenaire apporte sa recommandation, son expertise pour préparer et accompagner le projet de résidence, et propose par ailleurs un volet post-résidence. « Le fait que la Villa Albertine assure l’intégralité du financement et de l’organisation des résidences vise aussi à permettre à des structures de taille modeste de se positionner dans un projet ambitieux aux États-Unis, dont elles n’auraient bien souvent pas les moyens autrement » précise Gaëtan Bruel. En appui des 70 résidences de la Villa Albertine en 2023, 90 structures se sont ainsi positionnées, révélant et emmenant aux États-Unis toute la diversité d’acteurs qui compose le paysage culturel français. 

 

Villa Albertine’s 2023 Residencies

Architecture

  • Mathilde Billet
  • Frédéric Chartier & Pascale Dalix
  • Feda Wardak

Arts visuels

  • Raphaël Barontini
  • Abdelhak Benallou
  • François Chastanet
  • Diane Cescutti
  • Euridice Zaituna Kala
  • Paul Maheke
  • Myriam Mihindou
  • Sara Ouhaddou
  • Victoire Thierrée

Cinéma

  • Diane Sara Bouzgarrou & Thomas Jenkoe
  • Julia Ducournau
  • Marie Losier
  • Raphaël Millet
  • Phuong-Mai Nguyen

Création numérique

  • Ugo Arsac
  • Elise Morin
  • NSDOS
  • Tatiana Vilela Dos Santos

Design et Métiers d'art

  • Chloé Bensahel
  • Gala Espel
  • Eve George
  • Manuela Paul-Cavallier
  • Felipe Ribon
  • François-Xavier Richard

Literature fiction

  • Alice Chemama
  • François-Henri Désérable
  • Nina Leger
  • Nicolas Mathieu
  • Leïla Slimani

Musée et Patrimoine

  • Mathieu Deldicque
  • Anna Hiddleston-Galloni
  • Claire Houmard
  • Roula Matard
  • Laure Pressac
  • Paul-Aimé William

Musique

  • Pierre-Antoine Badaroux
  • Marina Chiche
  • Djellali Elouzeri
  • Aymeric Hainaux
  • Isabelle Olivier
  • Christelle Oyiri
  • Tiss Rodriguez
  • Gwendolenn Sharp

Sciences humaines et sociales

  • Marion Chartier & Charlotte Fauve
  • Léa Hirschfeld
  • Marame Kane & Bamar Kane
  • Elsa Vivant

Performing Arts

  • Sarah Fila-Bakabadio
  • Halory Goerger
  • Smith & Marie NDiaye
  • Participants au projet Danse :
    • Hamid Ben Mahi & Christophe Hutin
    • Léna Blou
    • Ashley Chen & Peter Steven
    • Flora Détraz
    • Amala Dianor & Grégoire Korganow
    • Wanjiru Kamuyu & Dirk Korell
    • Smaïl Kanouté
    • Marlène Saldana & Jonathan Drillet
    • Noé Soulier
    • Nelisiwe Xaba

Quelques résidents pour l’année 2023 seront sélectionnés ultérieurement. Les lauréats du prix Marcel Duchamp (en partenariat avec l’ADIAF et le Centre Pompidou) et du prix Pisar (en partenariat avec la Juilliard School et le Théâtre des Champs Elysées) se verront ainsi offrir une résidence dans le cadre de la Villa Albertine. Des partenariats avec la Fondation Ford et la Fondation Recanati-Kaplan permettront d’inviter spécifiquement des résidents du continent africain et du monde arabe.

La Villa Albertine reçoit le soutien du ministère de la Culture, de l’Institut français et bénéficie de l’engagement de la Fondation Bettencourt Schueller, mécène des résidences design et métiers d’art.

L’appel général à candidatures pour les résidences de la Villa Albertine en 2024 sera lancé en novembre 2022.

Enfin, un partenariat avec France Culture permettra de créer à compter du mois de septembre un rendez-vous hebdomadaire autour d’un résident, interviewé en direct depuis les Etats-Unis par Arnaud Laporte. Aux côtés de la Villa Albertine, France Culture poursuit son soutien au monde artistique : en accompagnant le travail des créateurs, chercheurs et professionnels de la culture, tout en le portant à la connaissance du grand public.